1/1

« La Nature est un temple où de vivants piliers

Laissent parfois sortir de confuses paroles;

L’homme y passe à travers des forêts de symboles

Qui l’observent avec des regards familiers. »

Charles Baudelaire

Correspondances (Les Fleurs du Mal, 1857)

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now